Your search results

Maison connectée Les portes s’ouvrent enfin !

Maison connectée - Les portes s'ouvrent enfin !


Largement attendue, la maison connectée semble souffrir de quelques bugs ! Liés notamment aux interférences qui peuvent exister entre les solutions proposées par les GAFA. La création d’un standard domotique commun devrait désormais permettre de piloter sa maison au doigt et à l’oeil avec les assistants personnels de Google, Apple ou encore Amazon.

À l’approche de Noël, les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) ne pouvaient nous faire de plus beau cadeau que de trouver un accord dans la compatibilité de leurs assistants personnels. Alarmes, ampoules, thermostats, volets roulants… pourront désormais fonctionner avec n’importe quelle solution.

Priorité à la compatibilité

Peut-être que votre thermostat intelligent obéit à l’assistant vocal d’Amazon mais ignore la même commande venant de celui d’Apple. Et vice versa. Des incompatibilités qui ne facilitent pas la mise en orbite de la maison connectée qui tarde à prendre son envol, sauf à recourir à plusieurs solutions ! Quel gain si vous devez utiliser un système pour allumer les lumières, un autre pour ouvrir les volets, un troisième pour lancer la musique… pour arriver à connecter votre logement ! Une problématique dont les géants du numérique viennent de s’emparer au risque de mettre fin à leurs chers écosystèmes, parmi lesquels Google Home, Apple HomeKit ou encore Amazon Alexa.

Des assistants personnels ultra connectés

C’est une véritable révolution qui se cache sous le nom de code CHIP pour “Connected Home over IP“. Associés aux grands noms de la domotique tels que Legrand, Schneider Electric ou Somfy, les GAFA veulent ébaucher d’ici à fin 2020 un protocole commun et ouvert. Un grand pas en avant pour la maison connectée qui pourra alors “se plugger” avec de nombreuses applications sur le marché. À l’instar du groupe de Jeff Bezos, Amazon, qui a fait un geste d’ouverture en intégrant dans ses enceintes intelligentes Echo un module pour échanger avec les objets utilisant le protocole Zigbee, un des plus utilisés dans l’industrie.
Cet accord facilitera la tâche des fabricants d’objets connectés qui ne savent pas quelle norme utiliser lorsqu’ils conçoivent un nouveau produit.
Le projet CHIP répond à deux objectifs :

  • simplifier la construction d’objets compatibles,
  • et améliorer l’expérience des utilisateurs.

Avec l’espoir qu’en abaissant ces barrières, les ventes explosent ! En forte croissance, le marché de la maison connectée devrait progresser de 15 % par an pour atteindre 1,5 milliard d’unités vendues en 2023 !

Source

VOUS SOUHAITEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS ?

ou tout simplement nous laisser un message...

Compare Listings